Dans le cadre des élections communales 2018, j'ai rejoint la liste OLLN 2.0 comme candidat numéro 14. Il s'agit d'une liste d'ouverture à connotation libérale. Concrètement, une partie des membres de la liste sont aux MR tandis que l'autre partie (la moitié) sont de simples citoyens sans affiliation politique aucune.

Sébastien Combéfis,
      candidat 14 (OLLN 2.0)

Évidemment, une liste = un programme. Dans notre cas, je suis très content du résultat car le programme de OLLN 2.0 est, selon moi, très fort et cohérent, et propose de nombreux points concrets. Parmi ces nombreux points, j'en ai relevé 14, classés en 7 thématiques, qui me tiennent tout particulièrement à cœur :

Technologie et infrastructure

Notre ville doit être et rester moderne tout en profitant de l'Université qui s'y trouve pour rester à la pointe. Il faudrait notamment :

  1. faire de la ville une smart city. On propose notamment de déployer des poubelles intelligentes solaires qui compactent les déchets et envoient automatiquement un signal lorsqu'elles sont pleines. Cela permet de diminuer le nombre de trajets que doivent faire les camions de ramassage.
  2. augmenter le nombre d'équipements publics modernes tels que de l'éclairage intelligent, des toilettes, des cendriers, des uritrottoirs, etc.

Pouvoir responsable

Une ville doit montrer l'exemple à ses citoyens ! Voici deux choses que l'on propose de faire :

  1. se lancer dans une chasse au gaspillage d'argent public en inspectant notamment tous les bâtiments communaux et prenant des actions pour les améliorer. Il serait intéressant de maximiser l'utilisation de ces bâtiments et de minimiser leur impact négatif sur l'environnement.
  2. proposer des formations pour les échevins afin qu'ils puissent exercer les responsabilités qui leurs sont confiées du mieux possible. C'est comme pour un employé qui est formé avant d'exercer un métier !

Participation citoyenne

Prendre en compte l'avis du citoyen pour la gestion de sa ville doit être un réflexe naturel. Deux points d'action que l'on propose sont :

  1. de soutenir les comités de quartier et les initiatives citoyennes en les aidant là où la ville peut le faire, par exemple financièrement, en les aidant pour leur communication, en leur offrant des services, etc.
  2. d'impliquer la population par la mise en place d'une boite à idées (sous forme d'app, de site web, etc.) pour récolter les avis et idées des citoyens et citoyennes.

Transparence et information

La ville doit être la plus transparente possible sur son fonctionnement et sur le travail de vos représentants. Pour cela, on propose :

  1. de faire en sorte que le collège communal fasse un bilan annuel public de tout le travail qu'il a accompli. Un peu à l'image d'une assemblée générale d'une ASBL ou société, il y présentera les résultats de l'année écoulée et les perspectives futures.
  2. de moderniser le site web de la ville, en y proposant notamment plus d'informations locales. Il faut également s'assurer qu'il soit à jour, clair et facile à utiliser pour les citoyens.

Animation et jeunesse

La ville est pour tous, c'est-à-dire qu'il ne faut pas oublier les jeunes et les seniors. L'animation des quartiers est importante, mais également le lien avec les étudiants de Louvain-la-Neuve. Deux points de notre programme qui m'ont intéressés sont :

  1. de mettre en un véritable carnaval pour Ottignies-Louvain-la-Neuve. Ce dernier pourrait notamment être co-organisé par des habitants et des étudiants et avoir lieu sur Louvain-la-Neuve, Ottignies ayant déjà les fêtes de Wallonie.
  2. de désigner une personne-relais, autre que le bourgmestre, pour faire le lien entre la ville, les étudiants et l'UCL, par exemple un échevinat aux affaires étudiantes, transversal. Et pour les plus intéressés, pourquoi pas mettre en place un conseil communal des jeunes où des représentants étudiants auraient des sièges.

Mobilité

La mobilité, c'est l'affaire de tous ! Vous l'aurez sans doute remarqué, mais il n'est pas toujours évident de se déplacer dans notre ville, que ce soit en voiture ou via les transports en commun. Il faut repenser la mobilité et deux points concrets me tiennent à cœur :

  1. proposer des achats groupés de vélos électriques permettant ainsi de les rendre plus abordables, en complément de la prime déjà offerte au niveau du Brabant Wallon. On pourrait même envisager étendre cela aux trotinettes électriques, etc. une mobilité efficace étant multi-modales !
  2. travailler à un meilleur service de transports en communs, notamment entre les entités de notre ville. Cela pourrait, par exemple, se faire en concertation avec la TEC pour optimaliser les lignes existantes et prévoir des bus de nuit, ou par la mise en place d'une navette inter-quartiers, gratuite ou au moins à bas prix.

Sécurité

Enfin, la dernière thématique qui me tient à cœur est la sécurité. Il y a de nombreuses choses à faire, avec une plus grosse priorité sur la sensibilisation et la prévention, mais en pensant également à des aspects de répression. On pourrait notamment :

  1. installer des caméras de surveillance passives, placées à des endroits identifiés par la police, et ne permettant l'accès aux vidéos qu'en cas de nécessité justifiée, pour aider la police dans son travail. J'ai déjà pu voir cela à Copenhague au Danemark, ville que j'ai trouvé très sûre.
  2. d'agir proactivement contre les incivilités qui nuisent sans conteste au bien-être des citoyens (déchets, rues sales, sentiment de sécurité en rue, etc.) en utilisant notamment plus souvent les sanctions administratives communales lors d'abus excessif et à l'aide de formation et sensibilisation.

Copenhague, Danemark,
    Septembre 2018.
Copenhague, Danemark,
Septembre 2018.