Vous avez très certainement entendu qu’une nouvelle étape a été récemment franchie par Google dans le domaine de l’intelligence artificielle. La machine a en effet battu l’être humain au jeu de Go, jeu réputé très difficile et pour lequel aucune intelligence artificielle n’était jusqu’à aujourd’hui capable de battre l’être humain. Du 8 au 15 mars 2016, Lee Sedol, joueur professionnel de Go, a affronté AlphaGo, l’intelligence artificielle mise au point par les ingénieurs de Google, à cinq reprises avec comme résultat final une victoire et quatre défaites [1].

Projet IA pour King & Assassins

Dans le cadre du laboratoire de Projets de développement informatique, les étudiants en deuxième année de bachelier, pré-orientation génie électrique et informatique, vont devoir développer une intelligence artificielle pour jouer au jeu de plateau King & Assassins [2].

Après avoir fait une démonstration d’une partie aux étudiants, puis après les avoir fait jouer entre eux, afin de leur expliquer les règles et les faire réfléchir à des stratégies de jeu, ils sont maintenant prêts pour développer une intelligence artificielle (IA). Au terme du laboratoire, les IA des étudiants s’affronteront entre elles dans un grand tournoi, afin de déterminer laquelle est la meilleure. Cette dernière recevra ensuite l’honneur d’affronter le directeur de l’ECAM, dans un match machine vs humain !

Démonstration d'une partie de King & Assassins
Match démonstration entre un enseignant et un étudiant (aucun n'avait précédemment joué, et l'enseignant a perdu).

Pourquoi King & Assassins ? Il s’agit d’un jeu très intéressant pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les règles sont très rapides à comprendre et les parties sont courtes (30 minutes en moyenne). Ensuite, c’est un jeu asymétrique, dans le sens où chaque joueur a un rôle différent (le roi et ses chevaliers ou le peuple et les assassins). Une intelligence artificielle pour un des deux joueurs doit donc prendre en compte l’autre joueur; c’est comme s’il fallait développer deux intelligences artificielles en réalité.

Entrainement à King & Assassins
Même pendant les heures de fourche, les étudiants travaillent sur leur labo !

En deux mots, le principe du jeu est simple. Le but du roi est d’atteindre son château en vie, ou d’arrêter/tuer tous les assassins à l’aide de ses chevaliers. Le but des assassins, cachés parmi le peuple, est de tuer le roi ou de l’empêcher d’atteindre son château. Il s’agit d’un jeu qui se joue par tours (15 maximum) durant lesquels chaque équipe a un maximum de points d’action à consommer (avancer, arrêter, tuer…).

Plateau du jeu King & Assassins
Les assassins, cachés dans la population, doivent tuer le roi avant que celui-ci ne rejoigne sont château.

Pourquoi de l’intelligence artificielle si tôt dans le cursus ? Le but premier n’est pas tant de leur enseigner le fonctionnement de l’intelligence artificielle, mais bien de les impliquer dans un projet personnel captivant et motivant. Rien de tel pour cela qu’un jeu suivi d’un tournoi. Outre le développement d’une stratégie, les étudiants vont pouvoir améliorer leurs compétences en programmation Python, la manipulation de structures de données avancées et la programmation réseau [3]. Afin de les aider, un cours d’IA sur les problèmes de recherche [4] leur a été présenté, et une séance commune de brainstorming sur les éléments à prendre en compte dans une bonne stratégie pour le jeu a été organisée.

Brainstorming pour une IA pour le jeu King & Assassins
Brainstorming sur des éléments de stratégie à prendre en compte pour King & Assassins.

Pour le reste, c’est maintenant à eux de jouer ! Plein de courage à eux, et on rediscute des résultats à la fin de l’année !

Références

[1] AlphaGo | Google DeepMind.
[2] King & Assassins.
[3] Squelette de base pour développer une IA pour le jeu de plateau King & Assassins en Python.
[4] Séance 7 : Algorithmique II : Techniques de recherche en intelligence artificielle.