The One Minute Manager présente une méthode pratique et efficace qui vous permettra de devenir un bon manager, ou de renforcer vos capacités dans ce domaine. J’ai eu l’occasion de lire ce livre tout récemment. Ce fut pour moi l’occasion de mettre en mots des attitudes que j’adopte lorsque je suis amené à gérer un projet, mais j’ai également pu en découvrir de nouvelles. Je vous propose ici un bref résumé de ce livre qui, je l’espère, vous donnera l’envie de le lire et d’ainsi apprendre à devenir un meilleur manager.

Livre The One Minute Manager

Le point de départ est de trouver une méthode de management qui permette de faire en sorte que les gens travaillent le mieux possible avec d’autres personnes. Par meilleur, on veut dire que les résultats produits doivent être les meilleurs et avoir de la valeur, et les personnes doivent se sentir bien avec elle-même et par rapport à l’entreprise et aux autres employés.

Les trois secrets One Minute

La méthode proposée se base sur trois secrets One Minute, c’est-à-dire que l’application de chacun de ces trois secrets prend peu de temps au manager (de une minute à quelques minutes, en moyenne). La philosophie de base consiste à séparer les personnes du travail qu’elles font.

People who feel good about themselves produce good results.

  1. The One Minute Goals

    Au début d’un nouveau projet, le manager rencontre l’employé et établit avec lui, très précisément, clairement et sans ambigüité, les buts du projet et les responsabilités attendues de l’employé. Ils mettent tout cela sur papier buts, sur une page par but, et avec moins de 250 mots. Chacun des deux garde une copie de ces buts. Cela permettra notamment de faire un suivi de la progression dans le projet.

  2. The One Minute Praisings

    Le manager doit fournir un feedback clair à l’employé par rapport à ses performances. Ce dernier peut ainsi savoir lorsqu’il a bien fait ou mal fait son travail. Le manager doit surprendre son employé en train de faire des choses biens, et directement le féliciter, par une poignée de main ou un toucher d’épaule par exemple. C’est l’inverse de ce qui arrive classiquement, à savoir le manager qui ne débarque que quand ça se passe mal, pour remettre les choses en place.

  3. The One Minute Reprimands

    Néanmoins, lorsque l’employé est sur une mauvaise voie et a mal fait quelque chose, le manager va de nouveau fournir un feedback clair sous forme d’une réprimande. Le manager, une fois qu’il a appris la faute, explique clairement à son employé ce qui a mal été fait, et pourquoi c’est mal, tout en expliquant son état d’esprit par rapport à cette faute (fâché, anxieux, ennuyé, frustré…) pendant une trentaine de secondes. Il s’agit ensuite d’encourager l’employé en lui rappelant à quel point il est important et compétent, qu’il ne veut évidemment plus revoir cette erreur. Ce n’est pas la personne qui est réprimandée, uniquement son comportement.

L’être humain et son travail

Un manager s’intéresse au travail réalisé et aux résultats. Ça c’est la vue classique. Mais il ne faut jamais oublier qu’il y a une personne derrière le travail, et un bon manager doit également s’intéresser à l’être humain.

The best minute I spend is the one I invest in people.

Il est très important de distinguer le comportement des employés et leur valeur. Le but du manager n’est pas de s’occuper en premier du comportement et du travail récent des employés (et donc de punir chaque faute par exemple, comme dans un type de management plus classique), mais bel et bien de s’occuper de l’être humain. La One Minute Reprimands n’est donc pas une « attaque » contre la personne, mais une mise en évidence d’une faute comportementale.

We are not just our behaviour, we are the person managing our behaviour.

Et cette technique fonctionne ! Le livre revient sur chacun des trois secrets du One Minute Manager et argumente sur les effets qu’ils vont produire sur l’employé et son travail. Chacun des secrets joue un rôle précis qui va agir sur la motivation de l’employé, sur son bien-être, sur sa relation avec son manager et sur la qualité du travail qui sera fourni.

Everyone is a potential winner, some people are disguised as losers, don’t let their appearances fool you.

Tout le monde peut devenir un One Minute Manager, je vous encourage à lire ce livre, très court, très lisible et agréablement surprenant. En attendant de vous le procurer, je vous invite à écouter pendant 6 minutes Ken Blanchard, l’un des auteurs du livre The One Minute Manager dont il est question dans cet article.